J’avais envie depuis plusieurs jours de vous parler des distributions que j’ai testé. Je ne savais pas trop comment attaquer, et Cyrille Borne, avec son article Elementary OS me donne l’occasion de rebondir.

Point de départ

Je suis sous Xubuntu depuis des années. Je crois que c’est la distribution qui m’a fait conserver Linux sur mon PC perso depuis 2010 environ. J’en ai testé des tas bien sûr, en commençant par Ubuntu, Puppy, Debian, Mint, etc etc.

Mais faut reconnaître que l’on soit sur la version 12, ou la version 20, y’a pas grand chose qui change. On a toujours le bureau Xfce et son gris, perso j’en peux plus :

xubuntu 20
Xubuntu 20

Pour mémoire, Xubuntu 12, c’était ça :

Xubuntu12
Xubuntu 12

8 ans plus tard et environ 300% de RAM occupée en plus, rien de transcendant. Oui, pour la RAM, mon petit EeePc faisait tourner le mulot bleu avec en gros 150Mo au lancement. À présent on est quasi à 500, pour la même sensation.

Xubuntu, c’est selon moi l’essence même du système Linux : C’est Libre, accessible, rapide, clé en main.
Mais faut avouer que ça a mal vieilli. Même moi, qui suis un obsessionnel de la RAM perdue, du simple, j’en viens à me dire qu’il faut peut-être faire un peu de compromis.
Bref, il est temps pour moi de changer.

Les autres distros

Nous sommes début avril, et en période de confinement, j’ai un peu de temps. Aussi je commence à me balader sur Distrowatch, à regarder un peu ce qui se fait depuis le temps.

Avant d’attaquer les distributions plus exotiques, je me lance dans les ‘têtes de pont’, celles qui sont connues et archi connues, et que j’ai déjà essayé il y a plusieurs années…

Mint

Ce vert… Si on a utilisé Xfce et conservé son thème de base pendant les 5 dernières années, ça peut être assez dépaysant et plaisant. Mais perso, j’en suis vite écœuré :/
Le bureau Cinnamon est plutôt propre, et on peut sans mettre les mains dans le cambouis changer le vert pour du jaune ou du rouge, mais ça reste à la sauce Mint.

Le point qui m’a bloqué, c’est leur implémentation de Firefox. Il s’agit d’une version modifiée (version 1 d’ailleurs), qui a la particularité de ne pas autoriser l’utilisation de Google.

firefox mint
Remarquez la version mint 1.0

On a en gros DuckDuckGo, Yahoo, Startpage et lxquick. Si le choix est fait de proposer Yahoo et pas Google, bof, mais ça passe. En revanche, je bloque quand on essaye de me l’interdire : Allez sur Qwant, on vous proposera dans la barre de recherche de l’ajouter à vos moteurs de recherche. En revanche pour Google, rien. Il faudra soit ajouter une extension, ou aller sur cette page pour l’ajouter. Si je veux utiliser du Libre, je veux également être libre d’utiliser ce que je veux…

Ubuntu, Kubuntu, Mate, …

Pour les *buntu, rien n’a changé, ou en pire. Toujours aussi lent, aussi lourd, pour des futilités. C’est agréable à l’œil, sauf pour Ubuntu Mate peut-être. Gnome 2 en vert, on dirait du Mint, qui fournit la même chose. Rien à voir donc.

Le pire, c’est quand je me retrouve avec une approche à la Mac OS. Le fameux dock… Perso, j’ai horreur de ça.
J’ai essayé de m’y mettre, notamment sur Budgie, mais le fait que ça bouge, qu’un programme disparaisse (il est où bordel ???!!!), qu’une fenêtre puisse changer d’espace de travail juste parce que j’ai eu le malheur de cliquer dessus, et que ça me prenne de la RAM au possible pour un truc inutilisable, non merci.

Je veux du léger, facile, un peu léché, et que ça fonctionne.

Debian

Question stabilité, on fait pas mieux que du Debian stable. Mais à coté ? C’est vieillot, ou lourd, au choix.
Et quand je vois ça, je me dis qu’on peut rigoler de Windows et ses tuiles :

Debian

On critique on critique, mais si on veut un truc qui ait un peu de gueule, on tend vers du Windows ou un dock à la Mac…

Le reste du monde

J’ai ensuite testé Lubuntu, MX Linux, Peppermint (j’avais déjà essayé les 2 derniers pendant plusieurs mois), et peut-être d’autres qui m’ont tellement marqué :/

Tout ça, c’est pour les barbus, ceux qui bidouillent déjà, ceux qui vont pouvoir installer le paquet propriétaire qu’il manque pour pouvoir utiliser le wifi, ceux qui vont se jeter sur la console.

Moi je veux du simple, je veux que ma femme puisse lancer un film si je suis pas là, ou imprimer une attestation pour aller faire les courses, sans que ça lui demande 15 ans et un doctorat en bash. Oui, j’exagère à fond le trait.

Zorin OS Lite

Et ma découverte, la voilà, Zorin OS.
J’ai tendance à éviter les distributions qui veulent se rapprocher de Windows (Lite) ou du Mac (Elementary OS). Pourtant, nombre d’entre eux se trouvent dans le haut du classement de Distrowatch. Ce classement n’est d’ailleurs pas basé selon les préférences d’un tel ou un autre, seulement le nombre d’accès aux pages de chaque OS.

J’ai donc voulu essayé ce qui semblait plaire actuellement, et j’ai commencé par Zorin OS, et ça fait plusieurs semaines maintenant que je n’en ai pas bougé.

Cet OS, basé sur Ubuntu 18.04 LTS, semble vouloir conquérir les utilisateurs des systèmes d’exploitation propriétaires. Et c’est là où ça me plaît.
Disponible en 4 versions, il y en a pour tous les goûts :

zorin versions

Seule la version Ultimate, fournie avec Gnome 3, est payante (prix fixe de 39€). Les autres sont gratuites, mais les 4 sont open source.

Perso, ça ne me choque pas. Si certains veulent lâcher quasiment 40€ pour un Linux, il en faut pour tous les goûts. Je ne suis pas le public visé, mais je n’irai pas crier au scandale. A savoir qu’ils s’engagent à fournir un support rapide aux ‘clients’ qui viendraient acheter une licence.

J’ai donc téléchargé la version Lite qui, utilisant Xfce, semblait la plus adaptée à mon cas désespéré.
Les images parlant plus que des mots, et Htop étant à la mode ^^, je vous laisse sur quelques screens persos :

zorin seul
Zorin OS lite au lancement : 565Mo de RAM
zorin firefox 15 tabs
Firefox avec 15 onglets : 1.46Go de RAM
zorin firefox 29 tabs
Firefox avec 29 onglets : 2.46Go de RAM

On va pas faire le concours de qui a la plus grosse, mais bon, puisque c’est tendance de cracher sur Firefox et sa consommation de RAM exponentielle, quand il reste raisonnable il faut savoir le remarquer aussi. Même pas 2 Go utilisés par Firefox pour 29 onglets, je trouve que ça reste décent, pas besoin de partir sur Vivaldi 🙂

Sinon, c’est propre, c’est fluide, pas de plantage, ni de bug.
Ça fait le taf, et je n’aurai pas peur de le proposer à quelqu’un qui se lance, qui veut s’initier à Linux, au contraire.
C’est user-friendly, ça ne dépayse pas de Windows, l’essentiel est là, quoi de plus ?

Autre observation : J’ai lu quelque part qu’un système avait tendance à prendre plus de RAM lorsqu’il y en avait beaucoup de disponible. J’ai sur ce PC 18Go de RAM, et Zorin n’en profite pas pour se coucher de tout son long 😉

A voir dans la durée si le système montre ses limites, pour le moment, globalement satisfait, ça faisait longtemps…