Je viens de terminer la lecture de Cascador sur les communautés, les écrits simples au détriment de la technique. Il a su mettre le doigt sur ce que je ressens depuis bien longtemps : Les articles relayés et forcément écrits par les blogueurs ne m’intéressent plus, parce qu’ils ne me sont plus destinés.

Des articles trop techniques

J’avais déjà écrit (article disparu que j’essayerai de retrouver) en 2017 que j’aimais bien le Journal du Hacker. J’essayais de me faire un peu de visibilité pour ce blog, ça n’a été que positif.
Mais il est loin ce temps : Faute d’écrit, j’ai cessé de le consulter, et en y retournant de temps en temps, je vois que je n’y ai plus ma place.

D’une communauté que je pensais amateur, il n’en ressort que des articles ultra pointus, techniques au possible. J’aimerai avoir le temps de les lire, cela voudrait dire que j’ai le temps d’apprendre. Mais comme déjà expliqué, l’informatique n’est pas mon job, alors je préfère être productif au lieu d’être passif sur mon rare temps libre.

Des communautés du libres, tout autant qu’il puisse en exister, je pense en être le Michu de toutes. Plus orienté MIT que GPL (comprenez que je me fiche de devoir utiliser du propriétaire si j’en ai besoin), je ne me sens d’aucune, car j’ai l’audace de croire que je ne suis pas un élitiste.

Non, moi je viens de Windows, j’ai encore du Windows chez moi parce que j’en ai besoin. Et faire de la 3D sous Wine, même avec une GTX et un I7, c’est pas des plus encourageants.
De toute façon, qu’on se le dise, je suis clairement la cible de Ubuntu : Il faut que ce soit simple, que ce soit joli par défaut, et que ça fonctionne rapidement.

La console, c’est pas pour moi, et j’en use le moins possible. Perso, je suis loin des onanistes qui ne jurent que par le shell.
Cascador parlait des conteneurs : J’ai essayé de me mettre à Docker pour me monter une stack Lamp, mais c’est clairement pas pour moi. Du coup je suis reparti sous Xampp, où les seules lignes de commande à taper sont pour lancer l’install. Et encore, en cherchant je suis sûr de pouvoir m’en passer.
Quelques clics, et c’est parti, là où j’ai essayé pendant 2 heures à créer un pauvre conteneur avec docker-compose, et que ça n’a jamais fonctionné.

Le problème vient sûrement de moi… Ou pas…

L’élitisme

Pourtant il y a pas mal de tutos pour Docker, qui ont l’air de fonctionner. Je ne suis pas plus nul qu’un autre, j’aurai pu réussir, et j’ai réussi avec un conteneur tout prêt. Mais moi je veux comprendre et apprendre, ne pas user du copier/coller sans avoir aucune idée de ce que je fais.

Et c’est là pour moi où le bât blesse.
On a d’un côté les tutos hyper techniques, hyper pointus où un non initié ne comprendra rien, parce qu’il n’a pas les bases. Et de l’autre, on a les tutos pour les nuls, mais on reste nul derrière, faute d’explications claires. Alors oui, je fais des généralités, mais le gros est là : Soit on est avancé et on a des articles de fous, soit on est ignorant et là on doit se contenter de suivre bêtement ce qui est marqué.

Comprenez que si une erreur vient à se glisser dans la procédure, le mec est perdu.

C’était déjà écrit

Ben oui, ça peut arriver. Une version qui change, un dépôt modifié, un code qui ne fonctionne plus avec les versions actuelles, …
J’en viens à me demander si ça ne dérange que moi.
Les communautés et particulièrement les membres qui la composent considèrent, peut-être à juste titre, que si un sujet a déjà été traité, alors il n’appartient plus de le faire.

Bien sûr, faire des articles sur l’installation d’Ubuntu 20, qui s’installe exactement comme la 19, ou comme Mint, etc etc, n’est pas intéressant, ni à faire, ni à lire pour celui qui s’est déjà tapé 30 distros. Mais pour celui qui débarque dans ce monde, lui n’en sait rien. S’il est un peu intéressé, il saura qu’une install de Windows 10 est différente d’une Seven, ne serait-ce que pour les drivers, partition GPT ou autre problème.
Donc il cherchera à avoir absolument un tuto pour installer Ubuntu 20.04, parce que c’est ça qu’il a, et pas Mint 19.

Pour faire le parallèle, j’utilise Apache Netbeans en IDE pour dév en PHP. Les mêmes tutos pour Netbeans, que j’utilise depuis sa version 6.7 de mémoire (avec Xubuntu 10 pour resituer) existent encore ou sont peu modifiés. Du coup on se retrouve à installer une openJDK (Java nécessaire) en version 8 alors qu’on en est à la 14. Mais comme c’est écrit, c’est écrit dans le marbre.

Pour enfoncer le clou, je propose à ceux qui n’ont jamais fait une vidange, de tenter sur leur voiture neuve de le faire. Tout en suivant un article qui parle d’une vidange faite sur une voiture sortie 10 ans plus tôt. La mécanique en reste la même, mais pas sûr que vous en trouviez les éléments (filtres etc) immédiatement.

A mon humble avis, la communauté progresse, se professionnalise, au détriment des utilisateurs qui débarquent dans Linux, qui tombent sur une page incompréhensible genre Debian où il faut limite un sitemap pour télécharger un ISO.

La généralité

Si l’on peut lire qu’on va tous mourir, ou que la bataille du desktop est perdue, on peut se demander pourquoi. La majorité des serveurs du monde tournent sous Linux, mais pour l’emploi du particulier on en est loin. Pourquoi ?

Ma petite réponse simple serait de dire que, justement, ce monde n’est pas fait pour les particuliers. Sincèrement, j’adore l’informatique, et je vois que je galère pas mal avec toutes ces nouvelles méthodes, ces procédures, cette professionnalisation finalement.

Si pour l’utilisateur Windows/Mac a on le droit à du clic au possible, pour télécharger, pour installer,utiliser, ici on se branle avec du shell au possible.
Pourquoi on ne file pas de lien pour télécharger un zip, plutôt que filer un tuto avec wget et des tar.gz , c’est trop années 2000 ? Perso, les librairies avec les composer, npm, bower, et j’en passe, j’en ai ma claque, surtout quand derrière il n’y a qu’un fichier. C’est pas de la branlade sérieux ? Y’a aucun intérêt si ce n’est de montrer qu’on est hype, qu’on s’adapte.

Et c’est pareil pour le reste : Faut lire la doc il paraît. Mais quand tu veux installer un pauvre framework, mais tu vois qu’il te faut du nodeJS ou autre, un truc installable uniquement côté serveur, qu’il te faut SSH, tu sais que t’installeras pas ça sur un mutualisé.
Enfin, faut-il que tu sois arrivé jusque là…

Perso, j’en viens à me dire que je fais ce que j’ai à faire, et surtout ce que je peux. Mais je sais de plus en plus que je ne pousserai plus personne à passer à Linux, parce que je sais qu’on me demandera sous peu de réinstaller Windows…

Nul n’est censé ignorer la loi

Gérard du bar d’à coté

Pour finir, je dirai qu’il faut modérer mes propos bien sûr, que j’écris à chaud. Mais que MA vérité est là : On ne se soucie pas des nouveaux venus, celui qui est dans la démarche. On considère que tout ce qui est écrit est un acquis. Heureusement que tous n’ont pas cette pensée étroite, sans quoi il serait dur pour un non mécanicien de faire une simple vidange, ou de réparer une machine à café, faire du ciment, …